Slide background

Sébikhotane : l’ONG-APIJ offre des bourses d’une valeur de 189 millions de francs CFA à 1.016 bénéficiaires.

Dans le cadre des activités de l’ONG-APIJ (Association de Prédiction Islamique pour la jeunesse), une journée de solidarité en faveur des orphelins a été organisée le jeudi 2 septembre 2021. Pour  cette année, la cérémonie placée sous la présidence de monsieur le ministre de l’intérieur et de la sécurité publique, s’est tenue au centre Islamique Ahmad Bati Ahmad de Sébikhotane. Plus de mille enfants de l’orphelinat ont reçu des bourses d’une valeur de 189 millions de francs CFA, soient 1.016 bénéficiaires, des mains de l’ambassade des Émirats Arabes Unis avec la diligence de l’association « Diog Diapalé jirime ». 

Il s’agit de bourses sociales et de dons en vivres destinées aux pensionnaires de l’institut dirigée par l’association de prédication islamique pour la jeunesse (APIJ). « Nous nous sommes fixés comme objectif de lutter contre la pauvreté en prenant en charge l’éducation de 300 orphelins venant de toutes les régions du Sénégal et de Dakar », a indiqué dans son allocution le président de l’ONG islamique, Ibrahima Niang. 

Lors de la cérémonie, Mme Aminata Guèye, la présidente de l’association « Diog diapalé jirime », après avoir remercié l’ONG-APIJ pour l’assistance que l’ONG leur apporte,  a exprimé  un besoin  d’habitat en faveur des mamans des orphelins qui sont au nombre de 1.000. Elle confirme que « l’accès aux terrains pour les femmes au Sénégal est assez difficile et nous n’avons pas de salaire, donc assister nos enfants sur la plan scolaire et le suivi n’est pas chose facile. Bref, nous mères des orphelins, nous souhaitons avoir des logements décents. » Toutefois, le président de l’ONG-APIJ, Oustaz Ibrahima Niang a indiqué que l’établissement compte 300 orphelins dont 200 garçons et 100 filles qui étudient l’arabe mais aussi la Français. « Nous aidons les familles vulnérables et les handicapés en leur  octroyant un pécule et nous participons également à la construction de mosquées dans les autres régions du Sénégal… »

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *