Rufisque/BAC 2020 : « Quand les enseignants se mobilisent et décident d’une chose, ils réussissent » (Mamadou Diop, IA/Rufisque)

Malgré les craintes et les suspicions dues à la Covid-19, la réouverture des écoles pour les classes d’examen, semble être une réussite. Il fallait sauver l’année scolaire, au bénéfice exclusif des enfants. Mais si aujourd’hui les uns et les autres poussent un ouf de soulagement, ils le doivent en grande partie aux enseignants. C’est du moins l’avis de M. Mamadou Diop, inspecteur d’académie de Rufisque qui estime que « Quand les enseignants se mobilisent et décident d’une chose, ils réussissent ». Après avoir félicité l’ensemble des acteurs, il a rendu un hommage mérité aux soldats du savoir.

7.831 candidats répartis entre 16 centres pour 23 jury (IA)

Le baccalauréat général a bien démarré ce 02 septembre 2020 dans le département de Rufisque, à l’instar des autres localités du pays. Pour cette année, 16 centres d’examens pour 23 jury, répartis entre Rufisque, Sangalkam et Diamniadio ont été retenus. Ces centres doivent accueillir 7.831 candidats dont 251 pour la série technique. Pour les besoins de l’organisation, 812 surveillants, 63 secrétaires ont été envoyés dans les différents centres. À la suite de sa tournée, qui l’a mené dans plusieurs centres, l’inspecteur d’académie de Rufisque, M. Mamadou Diop, s’est réjoui du bon déroulement des épreuves, malgré la pluie, mais s’est dit surtout satisfait du protocole sanitaire mis en en place dans les centres… 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.