PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Lac Rose /Foncier : Le CRAFS veut œuvrer pour une gouvernance foncière inclusive, transparente et équitable

Pour défendre les intérêts des communautés locales victimes d’accaparement des terres, en 2010, des organisations de la société civile et paysannes ont mis en place une société dénommer CRAFS (Le Cadre de Réflexion et d’Action sur le Foncier).
En assemblée générale, ce 11 et 12 Décembre à Lac Rose, le CRAFS réfléchit sur de nouvelles démarches beaucoup plus stratégiques lui permettant d’être à la hauteur de ses attentes mais également de valoriser son statut de leader sur les questions financière et sa structure interne. Cette AG va constituer également de juristes et experts fonciers pour : partager une vision commune des enjeux et défis en matière de foncier, échanger autour de l’organisation et l’animation du CRAFS et faire des propositions d’actions pour 2020.
De 2010 à cette année, le CRAFS a joué un rôle très important au niveau local comme national. Car il a assisté les communautés dans la lutte contre l’accaparement des terres et dans l’appui à l’amélioration de la gouvernance foncière locale ; a mené des actions d’alerte de l’opinion publique et des décideurs sur les problèmes fonciers.
En dépit de tout cela, le CRAFS a du souci à se faire. Car la reforme foncière du 07 Avril 2017, dont il avait contribué ; reste sans suite. Pendant ce temps, le gouvernement en profite pour saisir de vastes superficies de terres du domaine national à travers les ZES, le Cadastre et PROCASEF.
Cette assemblée générale du Cadre de Réflexion et d’action sur le foncier, s’est penchée sur diverses autres questions préoccupantes à savoir la déforestation et les différents types de dégradations des ressources naturelles, les droits financiers des femmes mais également la problématique de l’accès à l’eau agricole.
Pour faire face à tous ces défis qui l’attendent, le CRAFS a décide de redynamiser ses troupes, en mettant en place de nouvelles stratégies pour mieux défendre ses intérêts.
« Une plateforme multi-acteurs crédible qui œuvre pour une gouvernance foncière inclusive, transparente et équitable » telle est le credo du Cadre de Réflexion et d’Action du foncier. Et pour arriver à ses fins, le CRAFS se focalise su trois dimensions majeures telles que le dialogue et l’influence sur les politiques foncières ; la veille, l’alerte et la mobilisation sociale, la réflexion et la mise en commun des connaissances et des capacités des membres et des autres acteurs.

Par pape Abdu PHAL




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *