PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Bargny/Adduction à l’eau potable: Les populations de Finkone crient leur soif.

Bargny Finkone, un quartier qui manque presque de tout. L’eau et des infrastructures de base font cruellement défaut dans cette zone qui pourtant accueille de plus en plus d’habitants. Une situation qui a poussé ces derniers à sortir dans la rue.

Selon Abdoulaye Diouf, le porte-parole des populations, « on souffre depuis des années. Ce sont des charrettes qui approvisionnent le quartier en eau. Les familles déboursent des sommes faramineuses pour acheter des bidons d’eau qui ne couvrent parfois même pas les besoins. C’est très déplorable! Pourtant on a fait la demande car au début c’était l’eau et l’électricité qui faisaient défaut. Mais le problème de l’électricité est résolu grâce à Dieu .C’est le manque d’eau potable qui persiste et c’est devenu invivable.  »

Bassines vides, brassards rouges, ces populations ont occupé durant des heures les artères du quartier pour étaler leur colère face à ces problèmes accentués par l’insécurité qui y règne à la tombée de la nuit et les travaux de la SOCOCIM qui altèrent les habitations avec l’utilisation des explosifs. 

Ces habitants de Finkone ont aussi fortement déploré le mutisme des autorités locales qui ont été saisies pour que des solutions soient trouvées à ces maux qui troublent leur quiétude… Cette manifestation s’est tenue ce 18 octobre 2020 à Bargny.    

Anta DIAME




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *