PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

LITIGE FONCIER : Taïf et Colobane se disputent le site latéritique de Danki.

Le maire de la commune de Taïf Mbaye Tine et ses administrés ont bloqué, ce mercredi, les activités déroulées sur le site latéritique de Danki. Ce site est, en effet, objet d’un litige foncier entre les deux communes de Taïf et de Colobane.

À la tête d’un groupe de personnes au nombre  non-négligeable, le maire de Taïf s’est ainsi matinalement rendu, ce mercredi, sur ledit site pour faire une déclaration forte  et en revendiquer mordicus la propriété. Pour Mbaye Tine, « le site est une partie intégrante du patrimoine foncier de sa commune « . 

Il affirme qu’il appartient intégralement à la commune de Taïf, non sans rappeler avoir saisi l’agence nationale de l’aménagement du territoire,( ANAT) le gouverneur de Diourbel, service des mines de Diourbel et le préfet. Il martelera qu’une geolocalisation du site suffira pour attester la véracité de ses propos. D’ailleurs, précise-t-il, une étude faite  par l’ARD de Diourbel a déjà tranché la question. 

 » Tous les villages qui entourent le site font partie de la commune de Taïf. Nous avons constaté ces derniers temps que les entreprises sur place, sont en train de brader nos ressources avec la complicité du service des mines de Fatick et la commune sœur de Colobane. À partir d’aujourd’hui, nous sommes là pour accompagner des chefs de villages, des jeunes et des femmes et pour réclamer notre patrimoine foncier et nous allons bloquer les travaux. Nous serons là tous les jours jusqu’à ce que l’État nous rétribue notre patrimoine foncier », affirme le maire. Affaire à suivre…

dakaractu




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *