SUNUGOX.INFO

Cérémonie Officielle du Grand Magal de Touba : les grandes recommandations de Serigne Mountakha

L’appel du Khalife Serigne Mouhamadou Mountakha Mbacké aux jeunes face aux dérives sur les réseaux sociaux.

La parole du Khalife Général des Mourides, rapportée par le porte-parole de la famille, Serigne Mouhamadou Bachir Ibn Serigne Abdoul Khadr Mbacké au cours de la cérémonie officielle a mis fin au Magal de Touba, 18 Safar (1443H) célébré hier.  Plusieurs autorités étaient présentes au cours de cette cérémonie qui s’est tenue dans l’enceinte de la Résidence Khadimou Rassoul. Le ministre de l’intérieur Antoine Félix Diome est accompagné d’une forte délégation dans laquelle on peut citer Dame Diop ministre de l’emploi, Yankhoba Diattara, Ministre des télécommunications et de l’économie numérique, Amadou Ndiaye, Ministre de l’artisanat et Ndèye Saly Diop Dieng Ministre de la femme, de la famille, du genre et de la protection des enfants. Concernant le climat social et les dérives sur les réseaux sociaux, le patriarche de la ville sainte de Touba comme, il a l’habitude de le faire, invite à plus de responsabilité en cultivant la paix et surtout à œuvrer dans les bonnes pratiques. Pour Serigne Mountakha Mbacké, « la violence ne fait que reculer notre pays. Nous devons regarder ce qui est arrivé à certains pays de la sous-region », a t-il servi d’une part. Par ailleurs, le culte du savoir doit également intéresser les jeunes surtout, ceux qui passent la plupart du temps dans les réseaux sociaux. Pour arriver à se munir des valeurs intrinsèques qui qualifient tout musulman, le Khalife Général Serigne Mouhamadou Mountakha Mbacké, à travers le porte-parole Serigne Bachir Abdoul Khadr Mbacké, invite à s’inspirer des  recommandations et enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba. Le Khalife Général des Mourides appelle aussi les parents à enseigner à nos enfants les valeurs et à les initier aux bonnes pratiques pour que les mauvaises habitudes ne puissent prospérer…

Serigne Mountakha appelle à des élections transparentes, apaisées et élégantes.

C’est finalement une cérémonie officielle totalement spéciale qui a clôturé l’édition 2021 du Grand Magal de Touba avec notamment une prise inaugurale de Serigne Sidy Mokhtar Kâ qui a parlé au nom de Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre surtout et en l’absence physique du Khalife Général des Mourides. Son discours aura touché plusieurs centres d’intérêts dont les prochaines élections, les inondations et son lot de malheurs, internet et les conséquences de sa mauvaise utilisation etc… Devant un parterre de politiques appartenant à la mouvance présidentielle et à l’opposition et surtout devant le ministre de l’intérieur venu présider la cérémonie officielle, Serigne Mountakha, à travers son porte-parole, choisira d’inviter les acteurs à aborder sereinement les prochaines élections locales. « Les élections approchent.  Les Sénégalais y attachent des intérêts certains. Que tout se passe dans la transparence, dans la tranquillité et que tout finisse dans le fair-play. C’est Dieu qui donne le pouvoir à qui Il veut » dira-t-il substantiellement avant de signaler plus loin que les enjeux sont majeurs. Le Khalife demandera, par ailleurs, à ce que les acteurs cultivent la paix et la collaboration entre eux et qu’ils se prêtent au pardon mutuel. « Beaucoup de pays croulent sous le poids de la violence. Le Sénégal est jusque-là épargné grâce à Dieu. Alors conservons cette sérénité ». Au terme de la cérémonie, rappelle Serigne Sidy Mokhtar Kâ, la délégation officielle sera conduite par Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre chez le Khalife pour un entretien solennel.

Partager