full screen background image

Sénégal/Art et Lettres/Grand Prix…

Sénégal/Art et Lettres/Grand Prix : Baaba Maal, Ousmane William Mbaye et Rahmatou Seck Samb primés

PUBLIÉ LE MIS À JOUR LE 

Le musicien Baaba Maal, le cinéaste Ousmane William Mbaye (Arts) et l’écrivain Rahmatou Seck Samb (Lettres) ont remporté les Grand Prix du président de la République. La cérémonie qui s’est déroulée le 19 décembre 2017 au Grand Théâtre national, à Dakar, sous la présidence du chef de l’Etat Macky. Des prix d’encouragement ont été décernés à Maréma Fall (Arts) et à Andrée Marie Diagne (Lettres).

Le chef de l’État, Macky Sall, a décidé, séance tenante, de doubler la dotation des enveloppes du Grand Prix pour les Arts et les Lettres. Celles-ci passent donc de 10 à 20 millions de francs CFA (Grand Prix), et de 2 à 4 millions de francs CFA (Prix d’encouragement), a-t-il dit, précisant que cette mesure concerne les lauréats de cette edition 2017.

Il a aussi saisi cette opportunité pour exposer sa vision d’une politique ayant pour objectif de placer la culture  »au coeur des politiques de développement économique et social ». M. Sal a annoncé la création, en 2018, de l’Ecole nationale des arts et métiers de la culture, la rénovation du Théâtre national Daniel Sorano, la construction de la Bibliothèque nationale, de complexes culturels dans les régions, la rénovation de salles de cinéma à Dakar, Kaolack et Ziguinchor. Il a demandé au ministre de la Culture de rendre disponibles les textes normatifs du statut de l’artiste.

Le palmarès de l’édition 2017 du Grand Prix :

= ARTS =

== Grand Prix du président de la République : Baaba Maal (musicien) et Ousmane William Mbaye (cinéaste). 10 millions de francs CFA pour chacun.
== Prix d’encouragement (2 millions de francs CGA) : Maréma Fall, musicienne.

= LETTRES =

== Grand Prix du président de la République, édition 2017 : Rahmatou Samb Seck, pour « Fergo. Tu traceras ta route » (Abis Editions). 10 millions de francs CFA.
== Prix d’encouragement (2 millions de francs CFA) : Andrée Marie Diagne, pour « La fileuse d’amour » (L’Harmattan-Sénégal).

Aboubacar Demba Cissokho
Dakar, le 19 décembre 2017

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *