cropped-SUNUGOX-LOGO-1.png

SUNUGOX.INFO

PODOR/ DEMETH: CÉRÉMONIE D’INTRONISATION  »JOM TABALDÉ HALAYBÉ REWO ET WORGO »

Le nouveau chef coutumier » Jom tabalde rewo e worgo », Hamady Demba Diéliya Dia, a été intronisé ce week-end à Démette, une commune du département de Podor (nord), par dix-sept villages de cette ancienne province du Fouta à cheval entre le Sénégal et la Mauritanie, a constaté l’APS. La cérémonie s’est déroulée en présence de l’adjoint au sous-préfet de Gamadji Saré, Fary Ndao, du maire de Démette, Mamadou Elimane Dia, du leader de l’orchestre Dande Leñol, Baaba Maal et de plusieurs personnalités mauritaniennes venues de Boghé, ville voisine de Démette dont l’ancien chef d’état-major particulier du président mauritanien, le général à la retraite, Dia Amadou Oumar.

« Le +Jom tabalde rewo e worgo+ est l’un des titres encore portés dans la contrée des Halaybé comprise entre le Toro et le Lao dans l’arrondissement de Gamadji Saré, au Sénégal et dans le département de Boghé, en Mauritanie », explique Mamoudou Dia, membre de la famille et président du Conseil départemental de Podor. « Le  »tabalde » ou  »tabala » en pulaar symbolise la charge du ministère de la Communication pour une meilleure gestion des règles sociales entre parents et voisins pour une parfaite cohabitation, surtout entre les deux pays frontaliers », a-t-il précisé, insistant sur la nécessité de « sauvegarder ce legs d’une si grande importance ».

Selon lui, sa fonction essentielle est la régulation sociale entre les différentes localités sous son autorité et au-delà, le raffermissement des relations entre la Mauritanie et le Sénégal. ‘’C’est une tradition perpétuée depuis des générations’’, a fait savoir M. Dia, le porte-parole du jour et frère du nouveau chef coutumier, rappelant que la dernière intronisation du « Jom Tabalde » avait eu lieu le 1er mars 1999. Depuis une dizaine d’années, a-t-il relevé, la zone attendait cet événement, suite au décès d’Alhousseynou Naango Dia.

Les chefs coutumiers jouent un rôle extrêmement important dans la cohésion sociale, la stabilité des communautés, a souligné l’adjoint au sous-préfet de Gamadji Saré. « Le Jom tabalde halaybé est un trait d’union entre deux pays frères unis par l’histoire, la géographie, la culture, la religion, entre autres’’, a ajouté Fary Ndao. Hamady Demba Diéliya Dia, le nouveau ‘’Jom tabalde halaybé rewo e worgo’’, est décrit comme un homme de consensus, humble et social, d’une disponibilité et d’une discrétion reconnue par les nombreux témoignages de ses administrés et amis qui se sont succédé à la tribune, dont l’artiste Baaba Maal qui le fréquente depuis le début de sa carrière musicale, à Dakar.

Des prières ont été formulées pour la réussite de la mission qui lui a été confiée, mais aussi pour la paix et la stabilité du Sénégal, de la Mauritanie et du monde.

AHD/AHD/ASB

podormaville

Partager