KEDOUGOU/CULTURE : LA 2ÈME ÉDITION DU FESTIVAL SLAM ET DE POÉSIE CÉLÉBRÉE.

La deuxième édition festival slam et de poésie a été célébrée ce vendredi 18 juin 2022 au centre culturel de Kédougou. Cette deuxième édition a été organisée sous l’égide du gouverneur Saer Ndao et placée sous le parrainage de abdoulaye Diop, ministre de la culture et de la communication. Les artistes slameurs , poètes et les jeunes ont massivement répondu à l’invitation du comité d’organisation.

Moussa Seidy Diallo, hauteur du livre périple du soleil et principal initiateur de ce festival a réussi le pari de l’organisation. Plusieurs stands ont été installés lors de cette importante activité, les expositions de produits locaux, culturels et beaucoup d’autres articles. Moussa Seidy Diallo a exprimé sa profonde gratitude à l’endroit du gouverneur pour sa disponibilité, sa volonté, son engagement et sa diligence pour la réussite de cet évènement. Il a aussi décerné une mention spéciale aux partenaires financiers et aux collectivités territoriales pour leur accompagnement indéfectible. Pour lui c’est une expérience acquise au Sénégal et hors du pays qu’il a bien voulu partager avec les populations locales.

À cet effet, il passe le témoin aux collectivités territoriales qui auront désormais la tâche d’organiser et de pérenniser le festival slam et de poésie. Il affirme sa volonté d’accompagner les collectivités territoriales à pérenniser cette activité avec son expérience et ses relations . Les deux élus de la commune et du département Demba Gninma Doukoure 3ème Adjoint au maire de Kédougou et Amadou Sega Keita, ont tous salué cette initiative qui vient à son heure. Selon eux la citoyenneté est une valeur sûre, et cette activité permettra de revaloriser le patrimoine culturel de Kédougou. Une société sans culture est une société inexistante .

Saer Ndao, chef de l’exécutif régional, a mis essentiellement l’accent sur la lecture. Il exhorte les jeunes à beaucoup lire pour se cultiver , renforcer la citoyenneté et la culture. L’autorité a également dénoncé les mauvaises attitudes et comportements sur les réseaux sociaux. « Cela contribuera à la régression de nos valeurs, voir même leur disparition. » a-t-il soutenu. Il a invité les collectivités territoriales à saisir la balle au rebond et à pérenniser le festival slam et de poésie. Il a chaleureusement salué et félicité moussa Seidy Diallo qui, selon lui, est une référence pour la jeune génération.

Pape Dayo/Sunugox info

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.