PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Grand carnival de Dakar: Entretien avec Ibrahima CISSOKHO (Mandataire)

Le GrandCarnavaldeDakar, c’est aussi une équipe. Nous vous présentons l’un d’entre nous dont le rôle est incontournable dans la mise en place de cet évènement.
❓ Ibrahima, qui êtes-vous ?Ibrahima Cissokho, je suis un jeune Sénégalais, Président du réseau des Cultures Urbaines de Tambacounda, Président de la Mutuelle régionale de Santé des acteurs culturels, fondateur de la marque vestimentaire Tamba Ngo et producteur de spectacles.
👥 Comment avez-vous rencontré l’équipe du Grand Carnaval de Dakar ?Par l’intermédiaire de mon frère, Yaya Cissokho, journaliste à Dakaractu.com, qui soutien cet évènement et connait les organisateurs. Il m’a permis de rencontré dans un premier temps Babacar Niang, le directeur logistique puis j’ai échangé avec Fatou Kasse Sarr l’organisatrice du Grand Carnaval.
Dans un premier temps je devais faire partie de l’équipe car j’ai l’expérience requise pour l’évènementiel, ayant mis en place des spectacles dans ma ville de Tambacounda. Mais je possède aussi des réseaux dans l’univers culturel où je gravite depuis plus de douze années, sans compter mes différents acquis professionnels et mon esprit d’entrepreneur.  
Par la suite je suis venu à Dakar où j’ai rencontré Babacar comme je vous l’ai déjà signifié, et lors de nos échanges, celui-ci m’a trouvé pertinent et a pensé que je pouvais prendre plus de responsabilités. Parallèlement Fatou Kassé-Sarr m’a inclus dans un groupe d’échanges avec différents acteurs concernés puis m’a proposé d’être le représentant central de toutes les régions du Sénégal. 
En effet j’ai couvert presque l’ensemble de notre territoire avec le Fesnac (Festival des Arts et Cultures du Sénégal), un évènement annuel auquel j’ai participé en 2015, 2016 & 2017. Cette implication m’a permis de me constituer un réseau de contacts régionaux que j’ai mis à disposition du Grand Carnaval de Dakar. Ensuite Fatou m’a proposé d’être le mandataire du Carnaval au nom de la structure organisatrice Labell’Com.
🔶 Que recouvre cette mission ? Etre mandataire National consiste à trouver, en collaboration avec les directeurs des Centres culturels régionaux et des autorités administratives, les personnes ressources qui coordonneront au niveau local et régional la mise en place de l’évènement.  Ce fut la première demande des organisateurs.
La seconde concerne le marketing, chercher des partenaires et des sponsors au niveau local, régional et national. La troisième est venu au fil de nos échanges, permettre à ma marque Original TAMBA N’GO d’être partenaire du Grand Carnaval, pour répondre aux besoins de l’organisation en terme de tenue. 
📚 Comment réagissent les acteurs culturels régionaux par rapport à cet évènement ?Les premiers contacts furent positifs et ces acteurs culturels sont ravis de pouvoir participer à cette belle aventure. Ils doivent simplement  s’approprier le signifiant du mot carnaval dont ce sera une première édition au niveau de l’Afrique. C’est un concept novateur pour notre continent, ils sont donc en demande d’informations exhaustives. Mon rôle recouvre aussi l’explicatif, transmettre l’essence du carnaval pour que nous puissions créer la dynamique indispensable qui permettra à ce très beau projet d’être une belle réussite.
🎤 Un message pour les internautes qui lisent notre page ? Oui .. Un message d’union. Réunir des gens venant de différentes régions transcrit un message de paix. C’est une première édition et en tant que telle, nous voulons qu’elle représente notre mosaïque culturelle dans sa diversité. Chaque région a ses spécificités, son comportement social, ses codes et les réunir dans un même lieu pour porter nos valeurs communes, posera un message d’union et de cohésion nationale. 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *