PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

TAS et son fameux protocole de l’Élysée » : Un piètre Arroseur Arrosé (2)( par M. Ibra Ndiaye)

Quand la mauvaise foi et la méchanceté gouvernent ses pas, son discours ne peut  être fondé que sur quelque chose qui est contraire à la vérité. J’avais annoncé, la semaine dernière, ma ferme volonté de répondre à ses inventions publiées dans ce que j’ai appelé « ce machin ». Une série de réponses qui seront graduelles, séquentielles et périodiques pour permettre aux lecteurs de me suivre. TAS, l’homme qui n’a jamais accepté d’être second, toujours numéro un, le vœu de se hisser au sommet afin de piéter, briser des carrières. À l’image de cet oiseau souvent pris en mauvais exemple en politique ; aidé par ses voisins pour arriver au ciel où se trouve un sac rempli de mil, au lieu de percer le sac à la base pour permettre aux autres de se soulager, il se pointa avec son bec pointu sur le sac pour remplir son ventre ! C’est exactement ce symbole qu’il représente aux yeux de certains membres de ce parti, APR. Je peux me tromper, bien entendu. Mais ses attaques à l’endroit de Mohamed Boun Abdallah Dionne, l’homme discret, courtois, modéré, en dit long sur ses ambitions, d’être Premier ministre. C’est sûr que Mohamed ne me connait même pas, mais je l’estime beaucoup de par sa fidélité et son sens élevé de la responsabilité, un homme entier, il n’a jamais failli à cette mission.

Monsieur le Ministre, le Sénégal vous avait  confié des responsabilités, votre limogeage que vous tentez depuis de déguiser en démission en dit autant sur vous et prouve à suffisance, avec cet étalage, votre manque de loyauté. C’est sûr que vous l’avez dit dans votre parodie de livre, ce gribouillage burlesque qui est loin d’être une confidence, mais plutôt un aveu d’un homme déloyal. Il a fallu que vous soyez défenestré du gouvernement, pour que vous faites du déballage !  Des recherches pour découvrir vos supposées connections avec  Bp, Kosmos, Exxorr, etc… demeurent une demande sociale.

J’ai toujours douté de votre volonté de vouloir  servir le Sénégal car l’occasion vous a été donnée à maintes reprises mais, vous avez failli à cette mission. Cela montre nettement que vous ne savez  pas ce que signifie être dans un  gouvernement, encore moins de travailler solidairement en équipe. Des cadres de L’APR, que j’ai connus, avaient refusé d’intégrer la CCR qui devrait être, à l’image du CIS du PDS piloté à l’époque par son Excellence, Macky Sall, une source de réflexion et une pépinière  de compétence pour ce parti ; La CCR sous votre coupole a été un cimetière de liquidation de cadres.

Je n’aurais dû jamais parler de vous, si vous  n’aviez pas écrit ce pamphlet contre Macky Sall, sa famille et son régime, cet homme qui vous a tout donné. L’homme Macky Sall n’a jamais dit de mal sur Wade, il refusait même en coulisse qu’on s’attaque à ce symbole et monument vivant de la politique sénégalaise.

Je vais revenir largement à travers des chapitres sur votre passage à l’Asecna, à la Direction de l’aviation civile, etc ;  Contrairement à ce vous faites croire à l’opinion, vous n’avez jamais défendu les intérêts de ce pays ; Tes collègues et collaborateurs sont toujours là vivants. Je te donne rendez-vous prochainement, cher collègue.             

M. Ibra Ndiaye, membre APR/ Tambacounda, Doctorant en droit, UCAD. 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *