full screen background image

La maitrise de l’information territoriale…

La maitrise de l’information territoriale :

Un impératif pour optimiser l’efficacité et la performance des collectivités locales

La maitrise de l’information territoriale est considérée comme une composante essentielle des politiques de développement, soutenant leur élaboration, leur mise en œuvre et leur suivi évaluation. La gestion du développement et la mise en œuvre des plans de développement des CL nécessitent la disponibilité d’informations régulières et fiables permettant d’apprécier les résultats et l’impact des politiques et des stratégies mises en œuvre et d’éclairer ainsi les choix politiques alternatifs. La mise en place de l’Observatoire National des Territoires (ONT) constitue ainsi une réponse à cette problématique.

 

 

L’élaboration des documents de planification et leur mise en œuvre ainsi que les aspects de suivi et évaluation constituent des dimensions importantes des missions des exécutifs locaux. Du fait des faibles performances des politiques de gestion de l’information territoriale, les mécanismes et dispositifs existants ne permettent pas de capter correctement les données statistiques émanant des collectivités locales.

Ainsi, l’information territoriale peut-elle être perçue comme ressource pour la formulation des stratégies de développement surtout dans un contexte marqué par la gestion axée sur les résultats ?

Autrement dit, la maitrise de l’information territoriale constitue-t-elle un enjeu majeur dans la gestion des territoires. En réalité, elle joue un rôle stratégique dans la planification, l’exécution et le suivi-évaluation des politiques, des projets et programmes dans les collectivités locales en ce sens qu’elle permet d’orienter les investissements et leur répartition dans l’espace. Cet enjeu fait parti des stratégies d’intelligence économique territoriale, utile aux acteurs économiques locaux pour les guider dans leur prise de décision et le pilotage de leur stratégie de développement.

Par conséquent, l’information territoriale aide les collectivités locales, les entreprises et les services de l’Etat à améliorer leur gestion logistique ou leur stratégie.

C’est pour répondre à cette préoccupation que l’Agence de Développement local (ADL) a décidé de mettre la maitrise de l’information territoriale au centre de ses priorités pour accompagner la mise en œuvre effective de l’Acte III de la décentralisation et améliorer la gestion dans les collectivités. Elle a ainsi mis en place l’Observatoire National des Territoires (ONT). L’ONT est une plateforme d’échanges et de réflexion multi-acteurs, multisectoriel et multi-niveau dont le but est d’apporter un véritable outil d’aide à la décision, à l’élaboration, à la mise en œuvre, ainsi qu’à l’évaluation des projets et programmes porteurs de croissance économique et de développement local.

L’ONT assure la mise en réseau de tous les acteurs du territoire, producteurs et/ou usagers d’information géographique. Il offre un cadre d’échange, de partage, mais aussi des outils et un support de communication. Il permet ainsi d’accroître et d’optimiser l’efficacité et l’efficience de chacune des structures productrices et utilisatrices de données sur le territoire, notamment la collectivité locale.

L’ ONT, qui sera fonctionnel avant la fin de l’année, devra garantir la maîtrise des données fournies dans chaque collectivité locale ou leur groupement. Ce qui permettra de renforcer l’Agence de Développement local (ADL) dans sa tâche de coordination des évaluations des politiques publiques de développement local. Dès lors, l’ONDDL doit œuvrer pour une plus grande synergie et efficience dans la conception, la réalisation, le contrôle, le suivi et l’évaluation des projets et programmes, par l’aménagement d’espaces d’échanges et de réflexions multi-acteurs. La pertinence et l’utilité de la mise en place de l’ONDDL témoignent le besoin de disposer d’un outil de planification contribuant à plus d’objectivité dans le  choix des actions et à plus de performance de la gestion des affaires locales.

Pour sa fonctionnalité, l’ONT dispose d’outils d’accompagnement incontournables qui sont le  Système d’Information Géographique (SIG) et le géo-portail.

Le SIG a pour but d’apporter des outils d’analyse spatiale permettant aux gestionnaires de prendre des décisions fondées sur des données actualisées par les autorités compétentes.

Quant au Géo portail, il répond aux besoins des acteurs de partager l’information sur le territoire.

La pérennité d’un tel système réside dans ses capacités d’offrir des services de proximité et des informations interopérables ; d’où la nécessité de respecter, durant leur conception et mise en œuvre, les normes ISO en vigueur en la matière.

 

Par Papa Macodou GUEYE

Responsable des opérations et de l’animation de l’Observatoire/ADL

Email : contact@adl.sn

 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *