PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

DR MADINA KANE PHARMACIENNE BIOLOGISTE « OUI, ON PEUT SE PROTÉGER NATURELLEMENT DU COVID 19 »

Pharmacienne, Dr Madina Kane s’est spécialisée en biologie moléculaire. Elle a accepté de nous recevoir pour nous expliquer ce qu’est un virus et les spécificités du Coronavirus. Elle nous dit également comment nous protéger naturellement de cette pandémie qu’est devenu le Covid 19.

Bjr Dr Kane et merci de nous recevoir.

Avant tout, pouvez-vous expliquer aux néophytes que nous sommes ce qu’est un virus ?

Il faut savoir que les virus sont des entités élémentaires qui ont une enveloppe à l’extérieur et à l’intérieur un génome. Le génome est soit de l’ADN ou bien de l’ARN.

Qu’en est-il du Coronavirus ?

Les corona sont des virus à ARN. Leur caractéristique c’est qu’ils sont capables de fortes mutations. Mais pour se développer, le virus a besoin d’entrer dans une cellule hôte. Une fois dans la cellule, il va utiliser le matériel cellulaire, pour se développer très rapidement.

Pourquoi ? Parce que le virus à ARN doit utiliser l’ADN de la cellule pour produire lui-même son propre ADN et c’est à partir de là qu’il va pouvoir se développer à l’intérieure de la cellule.

Dans ce processus de transformation il peut y avoir des mutations au niveau du génome viral. Contrairement aux génomes à ADN, ces virus ne possèdent pas de protéine qui leur permette de détecter les erreurs de codage et de les corriger. Ce qui explique le fort taux de mutation de ces virus.

Si on prend le cas du virus de la grippe, la mutation est légère tous les ans, mais tous les 10 ans il y a une forte mutation qui change complètement la forme du virus. C’est ce qu’on appelle une fraction virale.

En ce qui concerne le corona qui appartient à cette famille de virus à ARN, c’est un virus dont l’enveloppe est en forme de couronne, qui le protège et lui permet certainement de mettre en exergue ses récepteurs viraux. Par sa forme et son taux fort de mutation il s’apparente un peu au virus du HIV qui est dans la classe des rétrovirus.

Il faut savoir que les virus sont capables de parasiter aussi bien les cellules humaines, animales, végétales ou même les bactéries.

Une fois que le virus est entré dans l’organisme, il va se multiplier dans la cellule à une vitesse exponentielle formant des millions de virus qui vont faire exploser la cellule pour sortir et aller parasiter d’autres cellules les tuant les unes après les autres, et créant ainsi des maladies aigues qui peuvent conduire à la mort.

C’est le cas du coronavirus aujourd’hui qui va préférentiellement vers les cellules pulmonaires créant ainsi des pneumonies aigues qui peuvent mener rapidement à la mort, puisque c’est à partir des poumons que s’effectue la respiration humaine, entrée d’oxygène, sortie du CO2 dans l’air atmosphérique.

Mais les cellules peuvent se protéger des virus, n’est ce pas ?

Oui, bien sûr. Si on revient à la cellule, elle possède des récepteurs sur lesquels peut se fixer le virus pour pouvoir pénétrer à l’intérieur de la cellule et la détruire. Il faut savoir aussi que l’organisme humain a la capacité de se défendre naturellement, grâce à ses globules blancs qui sont des soldats qui reconnaissent tout microbe qui rentre dans l’organisme humain. Et ils ont la capacité de neutraliser tout corps étranger, de le phagocyter et de le détruire.

Il y aura donc une compétition entre ces soldats et le coronavirus pour le neutraliser avant qu’il ne détruise la cellule humaine. C’est là où intervient la force du système immunitaire des individus. Plus un individu est en contact très tôt avec des microbes, plus vite son système immunitaire qui produit des anticorps va réagir contre cette attaque. C’est ce qui, d’ailleurs, justifie la vaccination très tôt des bébés et des enfants pour stimuler la production d’anticorps dans leur organisme.

Que faire donc pour booster les globules blancs et se protéger ainsi du coronavirus ?

Toute cellule humaine est protégée par une barrière lipidique et des protéines qui permettent des échanges entre la cellule et le milieu extérieur. Il existe une catégorie de lipides qui sont les acides gras essentiels que l’organisme ne peut pas fabriquer, qui sont apportés par l’alimentation et sont essentiels à la survie de la cellule. C’est le cas de l’OMEGA 3 que l’on retrouve dans l’huile de poisson et qui a la particularité de protéger la cellule. Elle renforce le système immunitaire. Cet OMEGA 3 va protéger contre le coronavirus l’empêchant de pénétrer dans la cellule en créant une couche lipidique autour de la cellule, aidant ainsi les globules blancs à mieux maitriser le virus et à le détruire.

Ceci pourrait expliquer le fait que les populations qui mangent beaucoup de POISSONS, seraient mieux protégées que celles qui mangent plutôt de la viande. Le poisson est riche non seulement en protéines qui permettent le développement humain et il est aussi riche en OMEGA 3 par ses graisses. Le poisson est également riche en oligo éléments que l’on trouve dans l’eau de mer. Sélénium, cuivre, zinc, manganèse cobalt, fer, magnésium, calcium, qui sont des éléments essentiels aux réactions biochimiques qui s’effectuent dans les cellules pour permettre la vie.

Quid des végétariens ?

Si une personne est végétarienne, elle prendra des protéines végétales mais celles-ci sont moins puissantes que les protéines animales et donc il leur faut des suppléments alimentaires pour pallier au déficit.

Vous disiez aussi tout à l’heure qu’il faut boire beaucoup d’eau

En effet, il faut savoir que les cellules baignent dans de l’eau car le corps humain est constitué de 70% d’eau. C’est l’eau qui sert de véhicule pour tous ces nutriments indispensables à la cellule et qui véhiculent aussi les déchets hors de la cellule. D’où l’importance de boire beaucoup d’eau, l’eau est essentielle à la vie.

Que pensez-vous du confinement pour combattre cette pandémie ?

Le confinement est un moyen drastique pour couper la chaine de transmission. Il faut savoir qu’il n’y a pas de médicaments contre les virus. Tout ce qui existe c’est un traitement symptomatique jusqu’à ce que la charge virale baisse et que la personne, grâce à son système immunitaire, parvienne à détruire le virus, ou devienne un porteur sain, c’est à dire qu’il porte le virus mais ne développe pas la maladie. Donc, pour booster son système immunitaire et se protéger du coronavirus, il faut boire beaucoup, manger du poisson, ou prendre de l’OMEGA 3.

Que conseillez-vous à nos lecteurs comme mesures préventives ?

Couper la chaine de transmission, en évitant le contact rapproché inter humain. Le virus se transmettant de l’homme à l’homme, il faut avoir une bonne hygiène corporelle surtout des mains. Le savon de Marseille et l’eau de javel sont de bons antiseptiques à défaut de gel hydro alcoolique. Il faut aussi veiller tant que possible à la propreté de l’environnement.
Debbo Sénégal




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *