PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Dialogue Etat/CT: communication sur le PSE JEUNESSE HORIZON 2035 de Mme Therese F. Diouf

Excellence, Monsieur le Président de la République ;
Monsieur le Président de l’Assemblée nationale ;
Madame la Présidente du Conseil économique social et environnemental ;
Monsieur le Ministre d’Etat Secrétaire Général de la Présidence de la République ;
Mesdames, Messieurs les Ministres ;
Honorables députés ;
Honorables Hauts Conseillers des Collectivités territoriales ;
Mesdames, Messieurs les membres du Conseil économique, social et environnemental ;
Mesdames et Messieurs les partenaires au développement ;
Chers élus locaux ;
Honorables invités.

Excellence, Monsieur le Président de la République,

Permettez-moi, à l’entame de mon propos, de vous adresser mes chaleureuses félicitations et mes sincères remerciements pour avoir initié cette rencontre, qui offre un espace de dialogue avec les Elus locaux.

Excellence, Monsieur le Président de la République,
Honorables invités,

A ce jour, selon les statistiques de l’ANSD (2018), 67,76 % de la population sont âgés de 0 à 26 ans. Cependant, cette forte population jeune, demeure une opportunité que les politiques publiques doivent intégrer, pour valoriser le capital humain. La question de l’Education, de la Formation et de l’emploi des jeunes restent des défis majeurs pour notre pays.

En effet, pour tirer pleinement profit du dividende démographique, il faut offrir des opportunités d’emplois adaptés, investir dans l’éducation et garantir l’accès à une alimentation, à travers des services de cantines scolaires, et à des soins de santé appropriés.

C’est tout le sens qu’il faut donner à l’axe 2 du PSE, dont la réalisation requiert la formation de ressources humaines de qualité, capables de porter les ambitions d’émergence, et le développement de notre cher Sénégal.

En effet, les réformes et programmes initiés par le Gouvernement du Sénégal, sont en train d’améliorer considérablement les conditions de vie de nos concitoyens. Permettez-moi d’évoquer l’élargissement de la carte universitaire nationale, le programme zéro abris provisoires, la DER, entre autres.

C’est le lieu de magnifier cet engagement du Président de la République en faveur du développement de la formation professionnelle et de la qualification des jeunes ; des mesures fortement annoncées, lors du dernier Conseil des ministres.

En inscrivant le PSE-JEUNESSE, horizon 2035, dans votre programme « Liggeyel euleuk », vous démontrez tout l’intérêt d’approfondir les acquis, à travers l’employabilité de la jeunesse.

Excellence, Monsieur le Président de la République,
Honorables invités,

Je me ferais le plaisir de rappeler la forte décision issue du Conseil présidentiel, sur les Assises nationales de l’Education et de la Formation, consistant à « généraliser la prise en charge de la petite enfance ».
En effet, des études ont montré que chaque dollar investi dans le développement de la petite enfance, génère sept dollars d’économie.

Monsieur le Président, vous avez bien compris qu’il faut acquérir très tôt les compétences nécessaires pour être capable, plus tard, de contribuer à une économie robuste, et en constante évolution.

Monsieur le Président, la territorialisation des politiques publiques permettra à coût sûr, de promouvoir des territoires viables, compétitifs et porteurs de progrès. Une telle vision appelle la définition de nouveaux rôles aux élus locaux, afin de satisfaire les besoins des populations, surtout dans les milieux rural et périurbain.
Pour ce faire, nous, Elus locaux, vous proposons humblement, de :

  • Renforcer l’équité dans la répartition des ressources destinées au secteur de l’éducation et de la formation, en mettant l’accent sur le cycle fondamental et la formation professionnelle des jeunes ;
  • Construire des Centres de formation professionnelle et des lycées d’enseignement technique et professionnel dans les communes, pour assurer la formation et la qualification de proximité des jeunes ; et il est fort heureux, comme annoncé hier encore, lors du Conseil des ministres, la mise en œuvre d’un vaste programme de constructions dans les 45 départements ;
  • Décentraliser le BCI pour assurer un suivi, et une gestion rapprochés, en vue d’atteindre les objectifs du PAQUET, notamment l’accroissement des effectifs de 58,6% à l’horizon 2030;
  • Ouvrir des bureaux projets dans les communes pour l’orientation et l’accompagnement des jeunes concernant tous les financements de l’Etat notamment ceux de la DER ;
  • Renforcer les capacités opérationnelles des communes, par le transfert des compétences et des moyens de mise en œuvre des politiques publiques, en matière d’éducation, de formation et d’employabilité des jeunes ;
  • Développer des zones économiques intégrées, l’artisanat et le sport, en généralisant les stades municipaux, etc. ;
  • Mettre en place des cadres appropriés, favorables au développement du civisme et de la citoyenneté, à travers la construction de maisons de la jeunesse et de la citoyenneté dans chaque commune.

Je vous remercie de votre aimable attention.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *