PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

DEUXIÈME VAGUE COVID-19: FAUT-IL REFERMER LES ECOLES?

Partager


Une montée vertigineuse des cas de covid 19 depuis le mois de novembre inquiète , et les écoles restent toujours ouvertes .
Les écoles sont elles vecteurs de circulation du virus ?
Un relâchement notoire est constaté dans beaucoup d établissements scolaires où le protocole sanitaire est quasi inexistant ou très faible et qui demande un renforcement .
Ce renforcement peut se traduire par des mesures plus strictes en matière d’accueil et de sortie des enfants, d’organisation des circulations et de restauration scolaire.
Ces mesures peuvent être adaptées en fonction de l’augmentation de la circulation du virus dans notre société , en rappelant que l école est une société en miniature .

Afin de garantir la protection des élèves et des personnels, un protocole sanitaire renforcé devra être appliqué dans les écoles et les établissements scolaires.
Protéger tous les élèves et les adultes et assurer l’éducation pour tous « 
Les grands principes passent par le respect des gestes barrières , port du masque pour les adultes et les élèves , hygiène des mains avec des laves mains ou gels antiseptiques, nettoyage et aération des locaux, limitation du brassage, diminuer le nombre d élèves dans les salles de classes .

En effet depuis quelques temps nous observons une courbe croissante qui ressemble à une deuxième vague de contamination .
Nous sommes en haut de la cloche.
Nous comptabilisons plus de cas par jour, plus de décès par jour , la contamination par jour un chiffre banalement sous-estimé par certains mais inquiétant avec le nombre de cas graves quand on connaît l état de notre plateau médical .

Pour l’heure, la fermeture des écoles n’est pas à l’ordre du jour mais elle ne doit pas être exclue à ce rythme .
Un protocole sanitaire renforcé sera peut être la solution à court terme mais le brassage entre des classes différentes et les élèves est une réalité dans les établissements scolaires du pays .
Actuellement d autres mesures ont été prises comme le couvre feu mais le virus semble se promener le jour, dans les transports, lieux de commerce , lieux publics ect… .
L alerte est aussi donnée pour le variant britannique .
Plusieurs experts estiment que le variant britannique, plus contagieux, circule déjà.
À ce jour, impossible de savoir précisément combien de personnes sont ou ont été atteintes par ces nouvelles variantes.
D’abord parce qu’elles ne sont recherchées mais aussi parce que les autorités, à ce stade, ne le savent pas plus que les autres. Concernant le variant anglais.

Avons nous tiré les enseignements de la première fermeture des écoles, une deuxième devrait être envisagée en dernier recours.
Vue l attitude des autorités il faut vraiment que la situation sanitaire soit gravissime pour fermer les écoles car nous savons que les conséquences, y compris sanitaires, sont absolument dramatiques.
Il ne faut pas priver les enfants d’école.
Dans toute cette crise nous devons avoir comme priorité les enfants, les adolescents et les jeunes car c’est important de préserver cette nécessité et ce droit à l’éducation .
Le bémol est que le taux de positivité peut augmenter chez les enfants si on avait testé tout le monde puisse qu il y a pas de tests massifs .
Pour rappel, le taux de positivité, c’est le nombre de personnes positives par rapport à celui de personnes testées.
Les enfants sont en général beaucoup moins dépistés que les adultes. Cela peut faire bouger le taux de positivité plus vite.
Les épidémiologistes et les experts sont, comme le gouvernement, pour la plupart réticents à une fermeture des écoles. Ils voient cette mesure comme un ultime recours.

Alors cheres autorités administratives et responsables d établissements, prenez garde :
Que les distances à respecter soient renforcées dans le nouveau protocole.
Le déroulement de la journée et des activités scolaires doit être revu « pour limiter les croisements entre élèves de groupes différents (classe, groupes de classes ou niveau) ».
Les règles doivent changer à la cantine dans certaines écoles surtout primaires avec une restauration par groupe en respectant la distance .
Dans l’élémentaire, les collèges et les lycées, réduire le nombre d élèves par classe et par table banc .
L’accès aux jeux, aux bancs et espaces collectifs extérieurs ( toilettes) soit autorisé seulement si un nettoyage quotidien est effectué.

Ensemble pour lutter contre le covid 19 dans nos écoles .

Elhadji Amar Diouf.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *