SUNUGOX.INFO

Search
Close this search box.

Cas d’agressions de femmes  : Les femmes de la Plateforme pour la paix en Casamance interpellent l’Etat !

La Plateforme des Femmes pour la Paix en Casamance et les organisations de la société civile s’indignent et condamnent fermement la série d’agressions contre les femmes dont le théâtre d’opération est la commune de Kafountine. Dans un communiqué parvenu à la rédaction de Sunugox . «  Depuis le mois de février 2024, les organisations de la société civile défenseures des droits humains ont constaté et dénombré douze (12) cas de violences physiques et sexuelles ciblant uniquement des femmes. Les sévices infligés aux survivantes sont d’une telle gravité, qu’elles ont été toutes évacuées à Ziguinchor ou Dakar pour une prise en charge médicale », peut on lire sur ledit document. Selon certaines informations , la treizième agressions a eu lieu dans la nuit du vendredi 28 juin 2024 au quartier de Nafacounda et s’est soldée par l’assassinat de Madame Awa Cissé, en état de grossesse et mère de trois enfants, retrouvée morte dans sa chambre. Face à cette barbarie qui a instauré la psychose au sein des populations de la région de Ziguinchor, la Plateforme des Femmes pour la Paix en Casamance et l’ensemble des organisations signataires de ce communiqué font cas de l’urgence sécuritaire pour les femmes et filles de Kafountine mais aussi de toute la région de Ziguinchor Dénonçons avec la dernière énergie ces atteintes graves à la dignité et la vie humaine des citoyennes de ce pays. «  Nous Exigeons que l’Etat du Sénégal, l’administration territoriale et les autorités locales créent les conditions pour que Kafountine et environs soient une zone sécure où les populations jouissent pleinement de leur droit à la protection « , ont elles laissé entendre . 

Partager