Slide background

Sénégal: le compact énergie du Millennium Challenge Corporation est officiellement entré en vigueur.

Sénégal: le compact énergie du Millennium Challenge Corporation est officiellement entré en vigueur.

Le Chef de l’Etat a présidé ce jeudi la cérémonie officielle d’entrée en vigueur du compact énergie du Millennium Challenge Corporation qui marque le début de la deuxième phase du MCA Sénégal consacré à l’énergie.Ce programme financé par le MCC va durer 5 ans et il est doté d’une enveloppe de 350 milliards de FCFA. Entièrement dédié au secteur de l’électricité, il vise essentiellement à soutenir la politique énergétique du Président Macky Sall pour un accès universel à l’électricité basé sur l’amélioration de la fiabilité avec une qualité du service et l’élargissement de l’accès à l’électricité, notamment en zones rurales et périurbaines.L’évènement a eu pour cadre la salle des banquets du Palais de la République.

« C’est le succès du premier compact qui nous a amené vers à un second compact Mca Sénégal » (Mahmoud Bah, DG MCC)

C’est le succès du premier compact qui a amené à un second compact, celui communément appelé « Sénégal Power Compact », qui a été signé en décembre 2018.

C’est le Directeur général du Millenium challenge corporation (Mcc) qui l’a dit, aujourd’hui, au cours de la cérémonie officielle d’entrée en vigueur du second compact Mca Sénégal (Sénégal Power Compact).

Selon Mahmoud Bah, le premier compact a réellement stimulé une croissance économique inclusive dans la vallée du fleuve Sénégal et en Casamance.

Il a ainsi rappelé que le projet est constitué d’une subvention du gouvernement des États-Unis d’Amérique de 550 millions de dollars américains. À cela s’ajoute  une contrepartie du gouvernement du Sénégal de 50 millions de dollars Usd, soit un total de 600 millions de dollars américains.

« Le secteur privé devrait jouer un rôle clé si nous espérons pérenniser nos acquis » (Mahmoud Bah, DG MCC)

Le Directeur général de Millenium challenge corporation (Mcc) a pris part ce jeudi à la cérémonie d’entrée en vigueur du second compact Mca Sénégal. Mahmoud Bah s’est livré à une véritable opération de séduction du secteur privé national. « Le secteur privé devrait jouer un rôle clé si nous espérons pérenniser nos acquis et les voir s’étendre de manière soutenable », a-t-il dit devant le Chef de l’État qui a présidé la rencontre. Il a en outre précisé qu’il s’agit de l’amélioration des conditions de vie de nos frères et sœurs sénégalais.

L’Ambassadeur Tulinabo Mushingi assure « l’engagement total » des Etats-Unis.

Le Dr Tulinabo Mushingi, ambassadeur des États-Unis au Sénégal, l’a une nouvelle fois promis ce jeudi. Ce sera un « engagement total » du gouvernement américain pour le Compact d’énergie Sénégal.

« Au nom du peuple américain, je vous assure l’engagement total du Gouvernement des États-Unis, du MCC et des équipes de l’Ambassade pour le Sénégal Power Compact (second compact Mca Sénégal) », a-t-il affirmé, comme lors de ses dernières sorties.

Si l’on en croit l’Ambassadeur, le projet est financé à hauteur de 330 milliards de francs Cfa, en plus des 20 milliards qui représentent la contribution du Sénégal. Le second compact du Mca est destiné, dit-il, à booster le secteur de l’électricité au Sénégal.

« Le Power compact comprend des investissements dans des infrastructures électriques, une réforme institutionnelle dans la gouvernance, la réglementation et l’exploitation  pour un secteur de l’énergie durable et moderne au bénéfice du Sénégal d’aujourd’hui mais aussi du Sénégal de demain », a expliqué Dr Tulinabo Mushingi.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *