full screen background image

Sénégal/Commerce : L’organe de Régulation du Système Récépissé d’Entrepôt (OR-SRE), installé

L’organe de Régulation du Système Récépissé d’Entrepôt du Sénégal OR-SRE à été installé ce vendredi 17 septembre 2021 par les soins du ministre du commerce et des PME Assome Diatta .

Cette cérémonie symbolique présidée par le Secrétaire Général du ministère, Monsieur Samba Ndao, a permis le Lancement officiel des activités de cet orange de Régulation, de Contrôle et de Promotion (ORSRE).

Par la suite, le Conseil d’administration a tenu sa première séance le même jour où il a été fait présentations du Rapport d’activité et du Programme d’activités par le Directeur Général, Driss Junior Diallo, conformément aux dispositions de la loi n°2017-29 du 14 juillet 2017 portant création du Système de Récépissé d’Entrepôt de Marchandises au Sénégal et de son décret d’application 2020-789.

En effet, aux termes des dispositions susvisées, le Système de Récépissé d’Entrepôt (SRE) vise à faciliter la commercialisation des productions agricoles en favorisant l’accès à des infrastructures de stockage de qualité et en simplifiant l’obtention de crédits bancaires pour les producteurs, les transformateurs et les commerçants.

En résumé, le SRE permet à un détenteur de produits agricoles de déposer sa marchandise dans un entrepôt agréé et de recevoir, en contrepartie, un titre de propriété appelé récépissé d’entrepôt.
En tant que système de régulation, de gestion, de détention et/ou de conservation des productions agricoles, le SRE favorise la mise en place, au niveau national, d’entrepôts de marchandises de toute nature, répondant aux standards internationaux.

Aussi, il offre à ses utilisateurs des avantages au nombre desquels on peut citer :
 L’accès à des liquidités, peu de temps après la récolte, par le biais du financement SRE qui permet au producteur de régler ses dépenses urgentes sans brader sa production ;
 La possibilité, pour le détenteur d’un récépissé d’entrepôt, de choisir à qui vendre et à quel moment vendre, pour assurer un prix rémunérateur ;
 La certification de la qualité des produits stockés dans les entrepôts agréés par l’ORSRE, la garantie d’un stockage dans des conditions optimales de sécurité et la réduction des risques de pertes post récolte.

Pour rappel, le Système de Récépissé d’Entrepôt (SRE) met en interaction quatre (04) trois catégories d’acteurs, notamment le déposant (producteur et transformateur des productions agricoles), l’entreposeur ou le gestionnaire d’entrepôt, les institutions de financement et l’opérateur de marché ou le commerçant.

« Pour en assurer un fonctionnement normal, à la satisfaction de toutes les parties, il est mis en place l’ORSRE, chargé de réguler et de contrôler le fonctionnement du SRE, conformément à la réglementation en vigueur, aux fins d’en assurer l’efficacité, l’efficience et l’intégrité, comme nous a instruit son Excellence Macky SALL , Président de la République. » a dit DRISS DIALLO

.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *