Slide background

Rapport RSE 2020 : Avec 1.206 milliards de chiffre d’affaires, la Sonatel a influé sur plus de 12% du PIB national en 2020.

Rapport RSE 2020 : Avec 1.206 milliards de chiffre d’affaires, la Sonatel a influé sur plus de 12% du PIB national en 2020.

Au vu de la pandémie à coronavirus qui sévit encore, le directeur Général de la Sonatel, Sékou Dramé, a porté son choix sur une conférence virtuelle pour présider la cérémonie de publication du rapport Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) 2020 ce mercredi 28 Juillet 2021. Une cérémonie qui entre dans le cadre de l’évaluation des conséquences à moyen et long terme des activités du groupe Sonatel sur le plan environnemental, social et sociétal.

Dans un contexte mondial fortement marqué par le réchauffement climatique avec des conséquences encore plus alarmantes dans la zone d’intervention des activités de l’entreprise, ledit rapport a été élaboré sur la base des Objectifs de Développement Durable (ODD) qui sont un appel à l’action de tous les pays afin de promouvoir la prospérité tout en protégeant la planète.
Au nombre de 17, les ODD ont été adoptés en 2015 par l’ensemble des États membres de l’ONU dans le cadre du programme de développement durable à l’horizon 2030, qui définit un plan sur 15 ans visant à réaliser ces objectifs.
Abdou Karim Mbengue, le directeur de la communication institutionnelle et des relations extérieures, chargé des RSE à la Sonatel, est également revenu sur l’engagement du groupe Sonatel dans l’inclusion, l’autonomisation, l’employabilité et les problèmes liés au cadre de vie.
Conformément à l’Agenda 2030 du développement durable mis en place par le chef de l’État, Sonatel s’est engagé à être plus qu’un opérateur pour une meilleure intégration sociétale et environnementale dans son entreprise.

« Implication dans le domaine de la santé, de l’éducation et de l’entrepreneuriat »
Dans le cadre de la gestion de la Covid-19 au Sénégal, des actions ont été faites en faveur des populations, notamment une forte contribution dans la réhabilitation de l’ancien hangar des pèlerins. La livraison de 23 projets villages avec la construction d’infrastructures de base, écoles, hôpitaux, périmètres maraîcher, renouvellement du partenariat de l’entreprise avec le ministère de la santé, des formations aux nouveaux métiers du numérique pour ne citer que cela, ont été soulevés lors de cette conférence par les différentes parties prenantes pour afficher et encourager l’engagement du groupe Sonatel dans la réalisation de l’Agenda 2030 du gouvernement du Sénégal.
Dans cette même dynamique, l’employabilité des femmes et des jeunes est propulsée à l’avant de ce rapport; un point essentiel qui témoigne de l’implication de la Sonatel dans le développement durable en sus de l’inclusion sociale des personnes handicapées. Le rapport nous rappelle que la Sonatel s’est engagée dans la lutte contre le cancer du sein en se liant avec la Lisca pour procéder au dépistage d’une centaine de femmes handicapées.

« L’inclusion du numérique, un engagement responsable »
Depuis 20 ans, la Sonatel œuvre pour le mieux-être des populations dans tous les pays où le groupe est présent à travers sa politique RSE qui est érigée en pilier stratégique. Son positionnement de « plus qu’un opérateur », continue d’être une réalité dans ses actions. Parmi ces projets, celui de 23 projets villages déployés contribuant au désenclavement des localités reculées par la construction d’une école, d’un centre de santé et d’un point d’eau dans un village reculé choisi sur la base de critères liés à l’absence d’infrastructures dans les secteurs de l’éducation et de la santé.
36 millions de clients, 8 millions d’abonnés actifs Orange money, 1.206 milliards de chiffre d’affaires, 5 pays de présence, 4.500 salariés, tels sont les chiffres sortis de cette conférence à travers un film des programmes phares diffusés en panorama pour afficher l’engagement du groupe à soutenir l’État du Sénégal. Ledit rapport énumère un plateau médical à Sébikotane, un espace commercial à Kaolack, un partenariat avec « heforshe » en appui à Onu femmes, 250 millions de francs CFA destinés au fonds force Covid-19, les « orange digital centers », une aire de jeux à Guédiawaye, une formation à la Sonatel academy en appui à l’autonomisation des femmes, une plateforme d’offre et de demande d’emploi inclusive, des équipements du daaray kamil de Touba, le premier test 5G au forum du numérique sont à mettre à l’actif des réalisations de l’entreprise pour l’année 2020.

Une étude d’impact menée sur l’année 2020 par Arnaud Beugerault  du cabinet de Conseil RSE en développement durable « goodwill management », a montré lors de cette conférence qu’au-delà du rôle classique de l’entreprise, le groupe Sonatel contribue au développement de l’économie dans le territoire, notamment l’impact direct des activités estimé à 663 milliards de francs CFA de valeur ajoutée dans la contribution du PIB du pays.
Un impact induit qui stimule une contribution de 53% dans le développement du pays.
C’est dire qu’en terme d’emploi, la politique RSE de la Sonatel a stimulé plus de richesse dans le pays en 2020.

« Impact des RSE » : les objectifs de développement durable ODD au cœur des activités RSE
 Au cours de la conférence, le cabinet de conseil nous renseigne que l’ensemble des impacts sociétaux représente un impact socio-économique important de près de 239 milliards de francs CFA annuel dans les domaines de l’éducation, les infrastructures, les services mobiles, l’entrepreneuriat et l’environnement. Les points forts du succès d’Orange Money et la structuration des Orange digital centers de 2018 à 2020 et les activités du groupe Sonatel ont occasionné en définitive à ce jour 1. 584 milliards et 220.000 emplois.

Dans la préservation de l’environnement, 30.000 propagules de palétuviers ont ainsi été plantées en 2020 ce qui porte le nombre total à 103.300 en cinq ans. Une stratégie mise en place par le groupe Sonatel pour réduire l’empreinte carbone à travers la 5eme Édition de la session de plantation d’arbres à Palmarin avec une participation de salariés volontaires et des populations environnantes.
Cette conférence est également l’occasion pour Woré Gana Seck de la commission du cadre de vie et environnement au Conseil Économique Social et Environnemental, de prononcer des mots d’encouragement à l’endroit du groupe Sonatel dans son engagement pour le bien-être de tous les citoyens.

Pour clôturer la cérémonie, le Directeur Sékou Dramé de rappeler que les programmes sociétaux mis en œuvre par le groupe Sonatel représente une empreinte socio-économique et constituent un véritable effet de levier de création de valeurs, d’emplois et de richesse.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *