Slide background

Mbodjene/Akon city: « Il faut mettre tout en oeuvre pour que cette ville sorte de terre comme convenu. »(Alioune SARR, MTTA)


Pour booster le tourisme, il faut de grands investissements. L’on comprend dés lors l’engagement sans faille, du MTTA, M. Alioune e aux côtés de Akon pour la réussite du projet  » Akon city ».  Ce sera une ville qui n’aura rien à envier à celle d’Hollywood aux États-Unis, d’ailleurs c’est le nom qui sera emprunté pour désigner le projet « Senewood » afin de témoigner de l’importance de l’architecture, la première en Afrique de l’Ouest.

Le lancement des travaux de la nouvelle ville a été officialisé ce 31 août par son promoteur, Alioune Badara Thiam dit Akon suite à la pose de la première pierre effectuée ce 30 août à Mbodiène où le projet sortira de terre.

Un tel emplacement est facilement accessible aux navetteurs comme au grand public avec une présence physique dans le paysage de l’eau et de la nature environnante.

Pour Alioune Badara Thiam dit Akon, ce projet est une opportunité pour permettre aux nombreux afro-américains qui ignorent leurs origines  de pouvoir visiter l’Afrique à travers le Sénégal. Le projet s’élève à 6 milliards de dollars, soit 3.298 milliards FCFA.
A cette cérémonie de pose de la première pierre de la cité « Akon City », le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr,  a magnifié le projet du chanteur Akon et l’a exhorté à mettre tout en oeuvre pour que cette ville sorte de terre comme convenu. 

Alioune Sarr a aussi appelé les jeunes à suivre les pas de Akon. Ce dernier a déclaré avoir fait cet investissement pour participer au développement de son pays. « Tout ce que je fais, c’est pour vous », a-t-il ajouté. 

La construction de la ville devra cependant se faire en plusieurs étapes. D’ici 2023, des routes, un hôpital, un centre commercial, un commissariat, une station de traitement des déchets, une école et une centrale électrique devraient d’abord être bâtis. Des parcs, des universités, un complexe sportif et un stade seront ensuite construits d’ici à 2029.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *