Louga/Potou : les horticulteurs receptionnent une unité de tri.

Le secteur horticole a été bien renforcé grâce à cette unité de tri, de calibrage et de conditionnement de l’oignon et de la pomme de terre à POTOU. Selon Mamadou Sall, manager de Bayseddo, bénéficiaire de ce projet, « Nous avons réceptionné ce bijou, en collaboration avec nos partenaires que ce soit la DER, l’USAID…., pour pouvoir faciliter la mise sur le marché des produits horticoles, histoire de faire le package dans des sacs de 25 kg. Habituellement nous sortons nos produits dans des sacs de 4O kg , pour aller au marché et les produits se détérioraient rapidement. Avec ces sacs de 25 kg, on pourra maintenir la qualité de nos produits et la mise sur le marché de l’oignon et de pomme de terre. La DER/FJ a investi chez nous en tant qu’entreprise depuis trois ans ». La DER a mis plus de 500 000 000  de FCFA pour faciliter la bonne marche de ce secteur qui emploie des jeunes de cette localité. Une initiative bien saluée par les autres bénéficiaires de ce projet, parmi eux des femmes entrepreneures. Ce projet va sauver des milliers de récoltes et va relancer l’économie de ce secteur. Ces acteurs et actrices ont aussi félicité le ministère du Commerce et des PME, avant de magnifier la politique de l’État du Sénégal qui va renforcer et moderniser le secteur horticole. Cette cérémonie de réception s’est tenue le 15 avril à Potou, au nord du pays.  

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *