full screen background image

La DER/FJ: Trois années au service de la jeunesse et des femmes du Sénégal

SEM Macky Sall, Président de la République du Sénégal a créé en Septembre 2017 la Délégation Générale à l’Entrepreneuriat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER/FJ) dotée d’un budget annuel de 30 Milliards de FCFA visant à soutenir les initiatives entrepreneuriales de la vaillante jeunesse, mais aussi celles des braves femmes de notre pays. A date, la DER/FJ a accordé plus de 60 Milliards de financement touchant 105.000 jeunes et femmes directement et impactant, plus de 200.000 bénéficiaires au total à travers les 14 régions, 45 départements et 552 communes de notre pays ; matérialisant ainsi un pan important de la politique d’inclusion socio-économique et d’équité territoriale, engagée dans le cadre du Plan Sénégal Émergent . Fort de ces résultats et suite à son appel aux partenaires financiers du Sénégal le 24 Novembre 2018, la DER/FJ a déjà levé plus de 75 Milliards de FCFA entre 2019 et 2020 à l’effet de renforcer substantiellement les opportunités d’auto-emploi et d’entreprenariat,, confirmant la pleine confiance de nos partenaires internationaux, tels que la Banque Africaine de développement (BAD), l’Agence Française de Développement (AFD), le Fonds Khalifa pour le Développement, la Fondation Afrique et États-Unis pour le Développement en Afrique (USADF) et la Fondation Bill et Melinda Gates (BMGF). Cette option de gratifier les jeunes, en favorisant l’éclosion de leur talent et la rétribution juste de leur abnégation à s’investir pour le développement du Sénégal, est plus qu’un engagement. La traduction en est faite, au quotidien, par les actions qui se déploient et se structurent autour de leurs besoins de formation, d’assistance technique et d’accès à des financements adaptés. Aux fins de soutenir la créativité des jeunes entrepreneurs et startupers de notre pays, notamment ceux du secteur numérique, le Président Sall a dédié annuellement 3 milliards de FCFA au Fonds de Soutien à l’Économie Numérique et à l’innovation, logé à la DER/FJ afin de soutenir l’émergence ou la consolidation de champions nationaux et sous régionaux. Ainsi, depuis 2018, la DER/FJ a financé plus de 100 startups et 50 PMES du secteur du numérique pour un montant global de 3,1 milliards de FCFA dont 1,5 milliard de FCFA en 2020 pour soutenir les startups et PMEs dans un contexte marqué par la lutte contre la pandémie de la COVID-19. Ces investissements portent déjà leurs fruits car 7 sur les 11 finalistes du Grand Prix du Chef de l’Etat pour l’Innovation dont le lauréat 2020 dudit Prix ont bénéficié d’un financement et/ou un accompagnement spécifique du fonds. Dans la même perspective de soutien à la résilience économique et à la relance, dont l’acuité est renforcée par le contexte de la Covid-19, les mécanismes mis en œuvre par la DER/FJ ont été essentiels dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion à travers l’appui financier et technique qu’elle apporte aux jeunes et aux femmes du secteur informel ainsi qu’à l’autonomisation économique de nos braves femmes intervenant dans les secteurs de l’agriculture, à l’artisanat en passant par la pêche et la transformation de nos produits locaux ; et de manière générale, au secteur privé, qui lui, est le plus impacté par le ralentissement des activités induit par la crise. Ainsi, la DER/FJ a adapté ses mécanismes de financement et multiplié les mesures visant à assurer la résilience des entrepreneurs pendant ces périodes d’incertitudes.En effet, la DER/FJ a accompagné les secteurs les plus impactés, notamment les artisans avec la production de 10 Millions de masques ayant mobilisé 5000 tailleurs, le financement pour la commercialisation de l’oignon et de la pomme de terre, mais aussi le financement de la filière horticole dans la zone des Niayes pendant les restrictions sur les déplacements inter-régions, afin d’assurer des revenus aux producteurs. Il en est de même pour le financement de la campagne de l’anacarde dans la Casamance naturelle, durement touchée du fait du ralentissement des exportations. Globalement, la DER/FJ a injecté 20,4 Milliards de FCFA dans le cadre de la riposte contre les effets de la COVID-19 sur notre économie. Au titre de la relance, il est requis de renforcer et de mutualiser les dispositifs d’appuis et de financement au profit des jeunes et des femmes afin de renverser les tendances à l’émigration irrégulière vers le mirage d’un ailleurs où la réussite serait plus aisée. Ainsi, en partenariat avec la BAD et l’AFD, grâce au soutien du Président Macky Sall, la DER/FJ a initié le Programme d’Appui et de Valorisation des Initiatives Entrepreneuriales (PAVIE), dont l’objectif est d’appuyer la création d’emplois pour les jeunes et les femmes du Sénégal grâce à la promotion de l’entrepreneuriat et la densification du tissu économique des MPMEs en proposant un accompagnement technique et financier pour un montant de 74 Milliards de FCFA dans sa première phase, sur la période 2020-2022. Spécifiquement, le projet permettra :

• de financer plus 14 000 initiatives entrepreneuriales pour un volume de financement de l’ordre de 61 milliards de francs CFA ;

• de générer ou de consolider environ 65 000 emplois directs et 89 000 emplois indirects, soit au total 154 000 emplois dont 60% destinés aux femmes ;

• de former plus de 27 000 entrepreneurs dont plus de 15 000 femmes, soit 55% ;

• d’appuyer la transformation digitale de 2 200 entreprises et de formaliser 3 500 autres (dont 50% dirigées par des femmes).

Massogui Sylla 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *