KOLDA : atelier de validation et de sélection des demandes en infrastructures du PADAER II.

KOLDA : atelier de validation et de sélection des demandes en infrastructures du PADAER II.

La validation des demandes sélectionnées en infrastructures du PADAER II a fait l’objet d’un atelier les 04 et 05 février dans la salle de délibération de la gouvernance de Kolda. Au cours de cette délibération, le comité a fait des réaménagements et des recommandations pour pouvoir faire une répartition équitable et équilibrée des quotas. Le PADAER II s’inscrit dans le cadre de la réduction de la pauvreté dans le monde rural en stimulant l’entrepreneuriat massif des jeunes et des femmes. 

 Il s’agit pour le comité de choisir selon les critères des demandes adressées par secteur de priorité des organisations paysannes et des communes au PADAER II. A cette occasion les secteurs ciblés sont entre autres la réalisation de périmètres horticoles à grande échelle de 110 ha et aménagé 50 ha de périmètres maraîchers à petite échelle, aménagement de bas-fonds et de plaines d’épandage de 100 ha.  

Mais également, dans cette même rubrique le projet compte réaliser 20 km de pistes de productions, réalisation de 50 km de pare feu de 500 ha pour la récupération des sols (DRS), construction de 10 magasins de stockage céréaliers de bétail, deux aires d’abattages, une marre pastoral et huit parcs de vaccination. 

Le financement de ces projets va considérablement réduire l’émigration clandestine qui a fortement touché cette zone. C’est pourquoi, le projet compte s’investir auprès de ces derniers et des femmes pour booster le développement par l’entrepreneuriat afin de réduire la pauvreté dans le monde rural. 

Pour Abdoul Latif Diallo chef d’antenne du PADAER II d’avancer « nous sommes en comité régional d’approbation des projets du programme pour les investissements 2021 que le PADAER II doit réaliser dans la région. Ces demandes doivent passer par un comité régional d’approbation pour valider tout ce que nous faisons dans la région. Ce sont des sollicitations que nous avions lancées depuis le mois de novembre 2020 à l’endroit des collectivités territoriales et des organisations paysannes et professionnelles. Nous sommes dans les secteurs de l’agriculture, de l’élevage et du désenclavement avec la réalisation de pistes de production. Aujourd’hui, on est là en comité régional de développement pour valider quelques microprojets que je pourrai citer d’ailleurs. Pour la région de Kolda on prévoit de réaliser pour 2021 cents hectares pour l’aménagement des périmètres à grande échelle à raison 20 hectares par périmètres dédiées aux jeunes. Ainsi, nous allons réaliser dans la région 5 périmètres à grande échelle de 20 ha à raison de 200 millions par périmètre pour un coût global d’un milliard. Ce projet est exclusivement dédié aux jeunes et aux femmes.» 

Cette commission de sélection est présidée par le gouverneur de région avec les services techniques de l’état pour une bonne réussite du programme afin d’atteindre le pari fixé. 

Madou DIALLO

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *