full screen background image

KÉDOUGOU : l’union régionale des aviculteurs porté sur les fonds baptismaux.


Ce samedi 13 novembre 2021, les acteurs de la filière avicole se sont réunis pour installer le bureau de l’union régionale des aviculteurs. Ainsi, à l’issue des travaux, c’est Amadou Tidiane Thioune qui  a été porté à sa tête, La rencontre s’est tenue en présence de la présidente du réseau des femmes pour le  développement de la région, les représentants des acteurs des départements de saraya et Salémata. L’objectif principal de cette structure , est d’atteindre une autosuffisance  en poulets et d’être le fournisseur des compagnies minières afin de booster les activités génératrices de revenus. 


La présidente du réseau des femmes Kadidiatou Doukoure, par ailleurs trésorière générale de l’union régionale des aviculteurs, a salué cette initiative qui permettra d’assurer l’autosuffisance alimentaires en poulets et de contractualiser avec les sociétés minières, tout en répondant aux normes qu’il faut. Elle a mis l’accent sur la formalisation et une tournée dans les départements pour une adhésion massive des acteurs, particulièrement les femmes. 


Quant au nouveau président l’union régionale des aviculteurs Amadou  Tidiane Thioune , il dira que « la première mission de la structure c’est de mutualiser les forces pour ensemble aller beaucoup plus loin. Chaque département a envoyé des délégués pour la mise en place du bureau régional, qui a  pour mission de définir une feuille de route, dans laquelle on aura une tournée régionale pour faire adhérer tous les acteurs après la reconnaissance juridique. La deuxième phase consiste à assurer l’autosuffisance en poulets et en œufs ,tout en créant des points de vente avec des prix abordables pour tous.  J’invite ceux qui sont dans d’autres structures à venir adhérer à cette union pour atteindre les objectifs fixés. >> a t-il indiqué .L’aviculture est une filière pourvoyeur d’emplois et est  incontournable dans le tissu économique de la région.

Pape Dayo/ Sunugox Info

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *