Formation-Emploi : Le PRODAC et Le 3FPT mutualisent leurs forces au profit des jeunes et des femmes

L’un des principales politiques qui a souvent été au cœur des préoccupations des gouvernants du Sénégal est la résolution de la question de l’emploi. Le développement ainsi que la productivité tant souhaitée reste donc tributaire en grande partie de la qualité des ressources humaines que le pays aura à employer.

 C’est aujourd’hui l’enjeu qu’ont compris les structures comme le Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique (3 FPT) et le Programme de Développement Agricole et Communautaire (PRODAC) qui ont voulu fusionner leurs forces pour répondre à la politique de la formation et de l’emploi des jeunes et des femmes. Ce partenariat ficelé pour intervenir dans les politiques publiques va contribuer au renforcement de capacités des jeunes et des femmes évoluant dans le secteur agricole.

Comme l’a souligné le coordonnateur du PRODAC, «  jouant un rôle essentiel dans le domaine de la formation, le 3 FPT, comme les autres structures qui les accompagnent tels que l’ONFP et la Cluster Horticulture, va à coup-sûre impacter positivement sur les préoccupations du marché de l’emploi ».  En outre après une formation de qualité, Pape Malick Ndour restera optimiste quant à l’intégration, d’ici un an, de 1200 voire 1500 jeunes dans les différents domaines agricoles communautaires existants.

La directrice général du Fonds de Financement de la Formation Professionnelle et Technique estimant le champ d’activité du PRODAC essentiellement concentré sur l’emploi des jeunes et des femmes dans le domaine agricole, réaffirme pour sa part, sa volonté de poursuivre cette convention et compte y mettre, en tant que structure œuvrant pour la formation et le financement des jeunes, tous les efforts en vue de « créer » les ressources humaines de qualité.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *