full screen background image

Entretien des routes : « Chaque année l’État du Sénégal injecte 60 milliards » (Aubin J. M. Sagna/SG,MITTD)

La dégradation prématurée du réseau routier du Sénégal en particulier et de l’espace UEMOA inquiète les États de l’espace. Soucieux de cette situation, les ministères concernés ont mis en place le règlement N°14/2005/CM/UEMOA relatif à la préservation du patrimoine routier.

C’est ainsi qu’à l’occasion d’un atelier d’information et de sensibilisation sur ce règlement tenu ce mardi 16 novembre 2021 à Dakar, le  au secrétaire général du ministère des Transports a remis l’enveloppe dégagée annuellement pour la préservation du réseau.  

« Depuis 2012, nous avons démultiplié le réseau routier du Sénégal. La non application du règlement 14 de l’Uemoa engendre des effets économiques désastreux. Chaque année l’État du Sénégal consent 60 milliards pour l’entretien des routes. Ceci par défaut du contrôle du gabarit, du poids total de la charge à l’essieu. La mise en œuvre du règlement 14 qui est l’harmonisation et la concomitance des activités au niveau des pays », fait savoir Aubin J. M. Sagna. 

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *