PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Entrepreneuriat dans les zones frontalières du Sénégal : La Der/Fj et le Puma mettent en place une ligne de financement

Partager

Le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (Puma) et la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide des femmes et des jeunes (Der/Fj) ont décidé de se donner la main au profit des populations des zones frontalières du Sénégal. En effet, ces deux structures étatiques ont paraphé une convention de partenariat dont la cérémonie officielle de signature s’est tenue, ce vendredi 23 avril 2021, au siège de la Der/Fj à Dakar.

« Identifier les besoins en accompagnement à la création d’emplois pour les femmes et les jeunes dans les zones frontalières »

Il s’agit ici, d’un partenariat stratégique qui vise à « identifier les besoins en accompagnement à la création d’emplois pour les femmes et les jeunes dans les zones frontalières et évoluant dans les filières de l’artisanat, de l’agriculture, de la pêche, de l’élevage et des services ». Il permettra de mettre en place une ligne de financement pour l’octroi de crédits aux bénéficiaires identifiés conjointement par les deux parties.

Plus d’un milliard de francs Cfa mis en place par la Der/Fj

Selon le Délégué général de la Der/Fj, cette convention permettra à sa structure d’octroyer aux bénéficiaires une ligne de financement globale de 1 milliard 300 millions de francs Cfa, avec des conditions assouplies (taux d’intérêt de 5%). Et l’enveloppe est déjà disponible.

A travers ce partenariat, il signale que la Der/Fj va bénéficier de « l’expertise » du Puma qui, pour lui, va les « aider à l’élaboration et à la mise en œuvre » des projets qui seront retenus dans le cadre de cette convention.

Papa Amadou Sarr renseigne que ce financement « inédit » car, la Der/Fj ne l’a jamais fait », est destiné aux populations sénégalaises qui vivent dans ces localités du pays. Lesquelles n’ont pas été impliquées dans le programme de la Der/Fj au cours de ces dernières années, de façon holistique. Et si les bénéficiaires remboursent à temps, ce montant sera revu à la hausse à leur profit. 

Près de 120 millions seront débloqués par le Puma

Le Puma, pour sa part, va mettre en place une ligne de financement d’un montant de 118 millions de francs Cfa pour « accompagner » les bénéficiaires. Ce financement, déjà disponible, sera dédié au cofinancement de projets des bénéficiaires qui seront sélectionnés conjointement par la Der/Fj et le Puma.  

Les deux parties contractantes procèderont également à l’identification de ces bénéficiaires de la cible qui souhaite bénéficier de ce programme de transmission de besoin de financement à la Der/Fj. 

« Sceller les liens de coopération au profit du développement durable »

Pour le coordonnateur national du Puma, Moussa Sow, cette convention de partenariat permet de « sceller, de façon formelle, les liens de coopération au profit du développement économique et social durable des régions frontalières et des populations, particulièrement pour les jeunes et les femmes ».  




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *