full screen background image

Emploi des jeunes/DAC de KMS :  »nous dépassons déjà les 17 millions de recettes » (Chef du Projet)

Moins d’une année après le démarrage des activités au niveau du domaine agricole communautaire de Keur Momar Sarr et son inauguration en Juillet  dernier par le président Macky Sall, l’heure est au bilan pour les rendements. Mais pour cette première phase d’exploitation agricole, de très bons rendements ont été enregistrés. C’est du moins l’avis de Ismaïla Diallo, le chef du domaine agricole communautaire de Keur Momar Sarr.

« Après la visite du président de la République Macky Sall nous nous sommes lancés dans la production. Nous sommes aujourd’hui dans le second cycle de la production. Et dans le premier cycle, nos avions fait une production de gombo qui a énormément marché, avec plus de 22 tonnes à l’hectare et on a aussi produit du maïs et nous avons enregistré un très bon rendement. C’est une grande satisfaction pour ce premier cycle et nous préparons le second cycle sur l’ensemble des 105 hectares que compte le domaine agricole », a renseigné Ismaïla Diallo, le chef du DAC de KMS. 

Même si la commercialisation de tout le rendement n’est pas encore effective, le chef du Dac de Keur Momar Sarr se réjouit du chiffre d’affaires réalisé à mi parcours. Selon lui, pas moins de dix sept millions ont été déjà réalisés. « Nous n’avons pas fini de commercialiser le maïs et le gombo, mais nous dépassons déjà les dix sept millions. Et peut-être que dans les deux ans qui suivent on pourra atteindre une vitesse de croisière avec des centaines de millions de recettes mensuelles voire même des milliards de recettes annuelles », se félicite Ismaïla Diallo. Qui estime également que les perspectives résident dans la formation et l’encadrement des acteurs pour une meilleure exploitation prochaine des espaces…

Afin de renforcer la capacité des acteurs agricoles, le domaine agricole communautaire de Keur Momar Sarr, en collaboration avec ses partenaires, a organisé une session de formation pour les techniciens et entrepreneurs agricoles. Cette session de formation qui a duré cinq jours a permis d’outiller trente agents techniques et quinze groupements d’entrepreneurs agricoles du Dac de Keur Momar Sarr sur plusieurs volets et techniques agricoles. 

« Ce sont plusieurs volets qui ont été intégrés dans cette formation. Il y a le volet de l’irrigation, labour et le contrôle des machines agricoles. On a assayé de toucher les différents secteurs pour amener les acteurs à mieux pratiquer les activités agricoles. C’est à dire allier la théorie à la pratique pour un meilleur savoir faire », a renseigné Yoram Zvieli, le technicien formateur. 

Une formation qui a suscité beaucoup d’intérêt à l’égard des techniciens et entrepreneurs agricoles. « Tout au long de la formation, nous avons eu à acquérir des connaissances complémentaires. Parce que nous qui sommes au niveau du Dac, sommes tenus de participer à l’encadrement des futurs groupements agricoles. C’est une formation qui nous a permis d’acquérir beaucoup plus de connaissances pour renforcer nos compétences sur certaines pratiques de l’agriculture. C’est le lieu de dire que nous avons une entière satisfaction de la formation qui nous a été dispensée », se félicite Pape Adama Diouf un des techniciens agricoles bénéficiaires de la formation…

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *