Diamniadio: Un Datacenter pour asseoir la souveraineté numérique du Sénégal


Le Président de la République, Macky Sall, a inauguré le premier Datacenter de niveau Tier 3 de l’Etat du Sénégal. Cette cérémonie axée sur le thème de la Souveraineté numérique a été l’occasion de mettre en exergue l’ensemble des réalisations du programme « Smart Sénégal » dont la mise en oeuvre a été confiée à l’ADIE.
A la faveur de l’intensification de la transformation digitale, l’État du Sénégal s’est investi dans l’édification d’infrastructures numériques de dernière génération. Construit dans le cadre du programme Smart Sénégal dont la mise en oeuvre a été confiée à l’ADIE, le Datacenter national de Diamniadio offre des niveaux de sécurité, de connectivité et d’hébergement nécessaires à la consolidation de notre souveraineté numérique.


La mise en service du Centre de données de Diamniadio va consacrer le positionnement du pays comme un hub technologique régional. En effet, selon le Directeur Général de l’ADIE, l’Etat du Sénégal dispose avec le Datacenter de Diamniadio d’une des plus grandes infrastructures de stockage et d’hébergement de données d’Afrique (Plus de 1000 m2 de salles techniques et 1,4 mW de puissance). « Ce Datacenter est le lieu d’impulsion de la transformation digitale du Sénégal : il est connecté à la fibre optique de l’Etat qui maille le territoire national en 6 000 km mais aussi au câble sous-marin dont l’arrivée est prévue en fin 2021 et qui va renforcer la capacité internet de notre pays avec plus de 100 Gb/s extensible en 16 Tb/s; il favorise le fonctionnement du guichet unique Sénégal Services présent dans tous les départements et où les citoyens peuvent disposer de l’ensemble des services de l’administration », a expliqué Cheikh Bakhoum.
La sécurité et la réduction des coûts d’hébergement des données de l’Etat, mais également celles des entreprises du secteur privé notamment des start-ups sont des garanties offertes par l’Etat qui a aménagé, dans l’enceinte de cette infrastructure, deux espaces de 250 m² respectivement pour l’administration et le secteur privé national et international. « Au-delà de l’administration qui est la principale bénéficiaire de ce Datacenter, j’invite le secteur privé national et l’ensemble des acteurs de l’écosystème du numérique à s’approprier dès maintenant cette infrastructure technologique moderne », a lancé le ministre de l’économie numérique et des télécommunications, Yankhoba Diatara.


Ce Datacenter, socle de la souveraineté digitale du Sénégal, a donné l’opportunité au chef de l’Etat de magnifier et galvaniser l’expertise locale en saluant l’apport des jeunes ingénieurs sénégalais. « Nos jeunes ingénieurs vont continuer à assurer la gestion de ce Datacenter national, symbole de notre souveraineté numérique, en vue de stimuler une économie numérique féconde et créatrice d’emplois », a promis le Président Macky Sall.
Il a par ailleurs instruit le gouvernement et toutes les structures de l’Etat à faire héberger, dorénavant l’ensemble des données et plateformes de l’État dans cette infrastructure aux normes et de procéder à la migration rapide des données hébergées à l’étranger ou ailleurs dans l’Administration dans des locaux non conformes aux standards internationaux.
En marge de cet événement, le Chef de l’Etat a procédé à l’inauguration par visioconférence avec les différentes structures bénéficiaires, d’autres chantiers du programme Smart Sénégal
(Espaces Sénégal Services, Studios d’enregistrement des Universités, Smart Classrooms du lycée Kennedy et du Centre Talibou Dabo, centres de commandement des forces de défense et de sécurité…).

Le programme Smart Sénégal, réalisé avec l’appui technique de Huawei est financé par l’Etat dans le cadre de la coopération sino-sénégalaise à hauteur d’un montant global de 150 millions dollars, soit 84 milliards 488 millions francs cfa. Le programme comporte cinq volets nécessaires à la transformation digitale du pays : L’arrivé d’un câble sous-marin pour renforcer le haut débit, Konectel avec le wifi dans les grandes places publiques du pays, Safe City avec le déploiement de caméras de surveillance dans les grandes villes, Smart éducation visant à accompagner les universités et autres établissements d’enseignement ; les espaces Sénégal Services qui sont des guichets uniques installés dans 45 départements pour rapprocher les citoyens de leur Administration.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *