Coopération internationale : Le Japon injecte 52 milliards pour trois accords.

Le Sénégal et le Japon ont paraphé, ce jeudi, des accords dans le cadre de la construction de l’émergence du Sénégal. C’est le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération qui a reçu l’ambassadeur du Japon, Izawa Osamu.

Les trois accords portent sur le programme de soutien à la couverture sanitaire universelle (CSU) phase 2. Le Japon accorde un prêt concessionnel de 50 milliards francs Cfa pour le premier financement. Selon les deux autorités confirmées par la note circulaire remise à la presse, c’est le second prêt du genre après celui de 40 milliards qui a permis de financer la première phase d’octobre 2017 à décembre 2021. Le souci des deux parties, c’est d’avoir une société résiliente et durable et de la sécurité humaine comme fondement de l’amélioration continue du bien-être et de la croissance économique.

Le second acte paraphé concerne l’assistance alimentaire du Japon pour un montant de 1 milliard 250 millions avec une dotation de 1.600 tonnes de riz japonais. Un appui renouvelé tous les ans depuis 1998. Il constitue un des principaux domaines de la coopération entre les deux pays. Le ministère en question souligne que compte tenu de la tension sur les marchés internationaux de céréales en raison du conflit ukrainien, cette assistance pourrait contribuer ainsi à la couverture des besoins alimentaires.

Et enfin, le troisième accord est en rapport avec l’éducation. Le Japon offre aux cadres de l’administration sénégalaise, futurs dirigeants du Sénégal, les connaissances théoriques les plus pointues et un savoir-faire japonais qui met l’accent sur l’efficience et l’efficacité. Le montant de cet accord porte sur un montant de 1 milliard 120 millions renouvelable chaque année sur cinq ans.

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.