Slide background

Contentieux fiscal de 120 milliards entre l’État du Sénégal et Barrick Gold : les CTJF du Forum Civil apportent leur soutien à l’État

La société « Barrick Gold » a été épinglée par le fisc pour un montant astronomique de plus de 120 milliards de francs. Suite à un mouvement transactionnel, le géant canadien des mines d’or, « Barrick Gold Corporation », et son partenaire sénégalais, la Compagnie sénégalaise de transports transatlantiques Afrique de l’Ouest (CSTT-AO) ont vendu 90 % de leurs parts dans le projet sénégalais de Massawa à un autre canadien, le groupe Teranga Gold Corporation, pour un montant estimé à 430 millions de dollars (388,6 millions d’euros) informent plusieurs publications. Après cette juteuse transaction, la société Barrick a « oublié » de payer les impôts dus sur la plus-value réalisée au Sénégal. Ce qui lui aurait valu un redressement fiscal de plus de 120 milliards de francs CFA de la part du fisc sénégalais, informent les mêmes sources. Et il ne sera pas seul dans cette lutte puisque les Comités Territoriaux pour la Justice Fiscale (CTJF) mis en place par le Forum Civil avec l’appui financier de Tax Justice Network Africa (TJNA) et Oxfam ont apporté leur soutien à l’État sénégalais. Selon ces CTJF, cette réclamation de l’État du Sénégal se fait dans un contexte où le monde en général et l’Afrique en particulier, est confronté à des situations de criminalités financières transfrontalières du fait de la fraude fiscale et d’autres moyens engendrant des flux financiers illicites.
Au Sénégal, ajoutent-elles, la mobilisation des ressources domestiques constitue une préoccupation très forte à travers le programme Yaatal mis en œuvre par le Ministère des Finances à travers la Direction Générale des Impôts et Domaines.  À cet effet, cette somme réclamée à « Barrick Gold » pourrait permettre, avec une gestion optimale et transparente, de couvrir des besoins vitaux et essentiels des Sénégalais.  Aussi, ces Comités encouragent et soutiennent l’État du Sénégal dans cette option de recouvrer les 120 milliards réclamés à « Barrick Gold », lui exigent de se conformer à la loi en payant les sommes dues à l’État du Sénégal et enfin invitent le peuple Sénégalais à se mobiliser fortement pour le recouvrement des 120 milliards spoliés…  

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *