Slide background

Classement e-administration en Afrique : le Sénégal occupe la 24ème place

L’intégration des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les processus de gouvernance peut grandement améliorer la prestation de services publics à tous les citoyens. Son intégration n’améliore pas seulement les performances des systèmes de gouvernance, elle transforme également les relations entre les parties prenantes, influençant ainsi les processus d’élaboration des politiques et les cadres réglementaires.

Ces dernières années, l’administration africaine tente de se moderniser avec l’usage du numérique. Ainsi, pour assouplir les démarches et faciliter les échanges entre usagers et administrateurs, les Etats africains sont aujourd’hui obligés de passer d’une administration traditionnelle à une administration électronique.

En Afrique, l’île Maurice se place en tête du classement de l’indice de développement de l’e-administration sur 54 pays africains, en 2020. Elle est placée 63e au niveau mondial, selon le rapport de l’ ONU consulté par Canal Afrique Economie. La seconde place est occupée par l’Afrique du Sud (78e au niveau mondial). Le Cap-Vert arrive à la 8eme place dépassant l’Egypte (9eme), le Rwanda (16eme), la Côte d’ Ivoire (19eme) et le Sénégal (24eme).

Pour parvenir à une maturité digitale, l’Afrique doit arriver à créer des plateformes e-gouv où les informations sont affichées et mises à jour régulièrement. Elle doit également pouvoir mettre en place un guichet unique pour les procédures administratives dans ses localités, permettre la déclaration des impôts en ligne, etc.

Le Cap-Vert (8ème place en Afrique) peut être cité en exemple avec plus de 100 applications développées par le gouvernement dans plusieurs domaines : la santé, la mairie, le budget, les impôts, la prévoyance sociale mais aussi la quasi-totalité des infrastructures étatiques. Tous les services sont ainsi en ligne. La diaspora est également impliquée dans ce processus. Lorsqu’un capverdien de l’étranger souhaite obtenir son acte de naissance, il effectue sa demande et procède au règlement en ligne. Après saisie, son document lui est automatiquement délivré.

Au Sénégal (24ème place), pour faciliter le dépôt des états financiers, la Direction générale des impôts et des domaines (Dgid) a mis en service une application dénommée sen-etafi, accessible gratuitement à l’ensemble des acteurs. Selon la Dgid, la plateforme fait interagir ses services, les membres de l’Onecca et les contribuables.

Au Togo (22ème place), Il est désormais possible d’obtenir son casier judiciaire en ligne. Le délai de la délivrance après une demande en ligne est de 48 heures maximum. La plateforme est connectée au fichier national des condamnations pour une vérification minutieuse du statut pénal du demandeur.

Ghislaine Rokhy GOUDIABY

Partager



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *