PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

Campagne de commercialisation 2020: Modou D. FADA annonce un montant total de 100 millions d’euro.

Dans le cadre des préparatifs de la prochaine campagne de commercialisation arachidière, le directeur général de la Sonacos a affecté une visite ce mardi 13 octobre à Kolda. Il s’agissait au cours de cette visite d’évaluer le centre de réception intermédiaire (cri) et faire des prospections pour implanter davantage la Sonacos au Fouladou. Ensuite, la délégation s’est rendue au site proposé par le maire de la commune de Dioulacolon après la visite du centre de réception intermédiaire (CRI). 

Pour la prochaine campagne de commercialisation, il dira : « nous pensons pouvoir disposer d’un montant total de 100 millions d’euro pour la prochaine campagne de commercialisation. Nous disons aux producteurs, aux opérateurs, en ce sens, la Sonacos avec le soutien du président de la République a anticipé sur les mesures à prendre pour avoir le financement nécessaire. » 

Il décline les ambitions de la société e  ces termes : « notre ambition est de collecter le maximum de graines comme les campagnes se suivent et ne se  ressemblent pas. Nous avons pris toutes les dispositions pour atteindre un tonnage maximal. D’ailleurs, il reste le financement de l’année dernière non utilisée qui va nous permettre d’entamer la prochaine campagne. » 

Revenant sur les objectifs de la visite, il précise en ces termes « nous sommes ici dans le cadre des préparatifs de la campagne de collecte de l’arachide. Maintenant, la région de Kolda est incontournable pour l’arachide. Le front agricole s’est beaucoup déplacé vers les départements de Médina Yoro Foula, Vélingara et même Kolda. L’année dernière nous avions eu raison d’ouvrir le centre de réception intermédiaire (cri) qui a créé beaucoup d’emplois dans la région mais a aidé aussi les opérateurs économiques. Nous avons eu nos meilleurs résultats à Kolda. Car sur les 28 mille tonnes collectées, les 10 mille viennent de Kolda et les 4 mille de Ziguinchor. C’est dire que la région sud du pays a fourni à la sonacos la moitié des graines qu’elle a réceptionnées. La campagne n’a pas été facile pour la sonacos  compte tenu du profil de celle de l’année passée secouée par des spéculations du marché. Cette année, nous revenons pour ici pour corriger certaines choses afin d’améliorer la prochaine campagne. » 

Madou DIALLO




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *