PUBLICITE

DU NOUVEAU

De qualité pour tous

Pour une éducation

Une coalition

AIBD/COVID-19 : Alioune SARR, dicte les nouvelles règles dans les aéroports du pays.

La reprise des vols internationaux a été accompagnée d’un protocole sanitaire imposant des obligations aux compagnies aériennes volant à destination du Sénégal, selon un document du ministère. Le passager en partance pour le Sénégal doit par exemple “présenter l’original d’un certificat de test Covid-19 négatif datant de moins de sept jours délivré par un laboratoire agréé” par le pays d’origine ou de départ. Cette disposition rendue obligatoire, entre en vigueur le 1er Novembre prochain au Sénégal. 

Selon Alioune Sarr, le Ministre du Tourisme et des Transports Aériens, « nous devons être strict et ferme dans l’application de la circulaire 17/23 du 13 octobre 2020. L’ANACIM va veiller scrupuleusement auprès des compagnies aériennes à l’application  stricte de cette circulaire à l’embarquement dans tous les aéroports à destination du Sénégal. On ne peut pas accepter qu’une compagnie aérienne puisse à la date indiquée embarquer un passager qui n’a pas un test négatif datant moins de 7 jours ». À cet effet, des sanctions vont être appliquées au voyageur qui sera rapatrié à son aéroport d’origine. La date de l’entrée en vigueur c’est dans quelques jours, mais d’ici là, il faut renforcer le contrôle et appliquer la tolérance Zéro pour barrer la route aux cas contacts selon toujours le MTTA. « Au niveau des agences de voyage, je voudrais lancer un appel solennel pour la sécurité de notre pays. Il faut que les agences informent leurs clients sur les dispositions qui vont entrer en vigueur », selon toujours M. Alioune Sarr qui a pris part à cette rencontre tripartite entre le MSAS, le MTTA, et le Ministère de l’Intérieur qui s’est tenue ce 16 octobre dans les annexes du MTTA à l’AIBD.         

Anta Diamé




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *