SUNUGOX.INFO

Search
Close this search box.

Bakel/Niéniekho : 20 personnes y compris le chef de village placées sous mandat de dépôt !

Les 20 personnes arrêtées à Niéniekho dans la commune de Sadatou dans département de Bakel au cours de cette semaine, ont fait face au procureur du tribunal de grande instance de Tambacounda hier, elles ont été placées sous mandat de dépôt. Les mis en cause seront jugés le mercredi 12 juin.

Selon nos sources l’exploitation semi-mecanisée avec la présence des chinois dans la zone serait à l’origine de l’attaque de la délégation de l’adjoint au préfet de Bakel.
En effet l’autorité avait informé les villageois de sa venue pour une rencontre,mais elle s’est rendue directement dans la brousse sans passer par le village,une situation qui n’a pas plus aux habitants de la localité qui se sont déplacés sur les lieux et les choses ont mal tourné indique notre interlocuteur.

Un véhicule de la préfecture a été callaissé et un membre de la délégation grièvement blessé. Une descente musclée de la gendarmerie a permis d’interpeller 33 personnes,13 ont été relaxées et les 20 individus y compris le chef de village ont été placés en garde à vue à Dianké-Makhan indique la même source. Après leur face à face avec le procureur qui les a placés sous mandat de dépôt pour attaque et résistance à l’autorité,il seront fixés sur le leur sort le 12 juin prochain.

Une situation qui risque de faire beaucoup de bruits le long de la falémé et rendre encore difficile les relations entre les exploitants semi-mecanisée et la population riveraine.

Il faut noter que l’association sauvons la falémé qui regroupe les populations du département de Bakel et Saraya mais également les populations riveraines du Mali ne comptent pas laisser passer ce qu’elles qualifient d’abus de pouvoir.

Partager
Retour en haut